Actualités

Les développeurs informatiques estiment que la crise n’aura

22 avr. 2020

CodinGame, la plateforme française de recrutement des métiers de la Tech, a réalisé une étude sur l’impact de la crise sanitaire sur le métier de développeur.

Les développeurs informatiques estiment que la crise n’aura

CodinGame, la plateforme française de recrutement des métiers de la Tech, a réalisé une étude sur l’impact de la crise sanitaire sur le métier de développeur. L’enquête a été réalisée auprès de sa communauté de développeurs et recueilli les réponses de 2700 répondants répartis dans 150 pays. Les développeurs se montrent optimistes quant à savoir si l’impact du covid-19 va avoir des effets négatifs sur leur manière de pratiquer leur métier pendant la crise. Ils sont 80 % à estimer que la crise affecte moins l’industrie de la tech que les autres industries, notamment grâce à l’adaptabilité de leur métier au travail à distance et à la dématérialisation.

Ils sont moins optimistes quant aux effets à moyen terme de la crise sur leur emploi : 66 % des développeurs interrogés considèrent que leur emploi peut être menacé. Ils conjecturent que l’impact économique sur les entreprises et les défaillance qui pourraient s’en suivre par les secteurs les plus touchés, notamment l’industrie, s’étendra aussi aux métiers de l’informatique.

En France, que la pandémie a durement frappée, les initiatives prises par l’État pour aider l’économie sont jugées décisives pour le soutien des capacités d’adaptation des entreprises. La grande majorité des développeurs salariés interrogés (86 %) déclare être toujours employée à plein temps et 65 % disent que la crise sanitaire n’a pas eu d’impact sur leur salaire. Cette adaptation des entreprises se traduit par une mise en place massive du télétravail : 98 % des développeurs indiquent être passés au télétravail à temps plein.

Cependant, si la majorité des développeurs salariés s’estime épargnée, ce n’est pas le cas des indépendants, qui ont beaucoup plus de mal à maintenir leur niveau d’activité. Sur une échelle de 1 à 10, les freelances interrogés estiment à 6 sur 10 l’impact de la crise sanitaire sur leur métier, contre 4 sur 10 pour les développeurs salariés.

Seulement 37 % des développeurs indépendants interrogés considèrent que la crise sanitaire n’a pas eu d’impact sur leur capacité à trouver de nouveaux contrats. En revanche, 63 % des indépendants soulignent qu’ils rencontrent des difficultés économiques, et 30 % jugent qu’il est plus difficile de trouver de nouvelles missions. Ils sont 34 % à déclarer « que leur activité d’indépendant a chuté dû aux grandes difficultés de trouver de nouvelles missions ».

Les causes impactant les métiers de la tech sont principalement dû aux mesures d’urgence prises par les entreprises pour faire face au confinement : réductions budgétaires liées à une baisse d’activité, réorganisations de planning, réductions salariales, et mesures de chômage partiel.

Contrairement à d’autres métiers, les développeurs se trouvent dans une position incontournable, qui les rend indispensables pour développer des solutions innovantes pour lutter contre la pandémie. « Les développeurs remarquent avec fierté que la situation de crise a permis de mettre en lumière le rôle indispensable de leurs métiers, indispensables pour continuer à faire fonctionner des pans entiers de l’économie et assurer la survie de nos sociétés », affirme le rapport.

Quant à la sortie de crise, les développeurs estiment que cet épisode dramatique conduira à une révolution profonde des modes de travail. Une large proportion des répondants souligne que la situation a démontré que le métier de développeur est parfaitement adapté au travail à distance.

https://itsocial.fr/actualites/etude/developpeurs-informatiques-estiment-crise-naura-deffets-metier/

Vous accompagne pour vos missions

 

 

 

 

danem people FRANCE

Vous accompagne pour vos missions de

recrutement de profils ETAM, cadres et dirigeants, dans les domaines de

l’Ingénierie et IT & Digital

partout en France.

 

Nous contacter