Actualités

Près de 169 200 recrutements annoncés en 2020

23 janv. 2020

Les 100 plus gros recruteurs de l’industrie interrogés prévoient près de 169 200 recrutements en 2020.

Près de 169 200 recrutements annoncés en 2020

Les prévisions de recrutements pour 2020 se stabilisent à un haut niveau. Les 100 plus importants recruteurs parmi les entreprises de l’industrie ou des services à l’industrie interrogées par "L’Usine Nouvelle", prévoient d’embaucher 169 177 personnes en France en 2020, contre 173 600 en 2019 et 141 000 en 2018.

 

Un résultat stable, en dépit d’une croissance économique revue à la baisse pour 2020 (1,3 %). Parmi ces recrutements, 42 % concernent des postes de cadres ou d’ingénieurs. Face aux difficultés de trouver la perle rare, les trois quarts des embauchés décrocheront un contrat à durée indéterminée.

 

L’informatique et la R & D tirent l’emploi

Bonne nouvelle, 26 % des entreprises recruteront davantage en 2020 qu’en 2019 ; l’an passé, seules 13,3 % avaient l’intention d’intensifier leurs embauches.

Des signaux positifs que corrobore la dernière étude de l’Apec, selon laquelle "le seuil des 260 000 recrutements de cadres pourrait être atteint à l’horizon 2020, ce qui constituerait un niveau record".

Cette progression, à l’œuvre depuis plusieurs années, "est de nature structurelle", analyse l’Apec, portée principalement par les secteurs de l’informatique, de l’ingénierie R & D et du conseil, qui représentent plus de quatre embauches de cadres sur dix, alors que l’industrie est tirée par les gros de l’énergie, des transports et du luxe.

Si, dans notre classement, le top 5 des plus gros recruteurs ne bouge pas par rapport à 2019, les places sur le podium changent. LVMH ravit la première place à la SNCF avec 14 700 embauches prévues, dont 62 % de CDD et beaucoup dans les métiers de la vente et du marketing. La SNCF est le deuxième recruteur avec 13 600?nouveaux collaborateurs attendus (contre 16 000 en 2019). Juste derrière, on retrouve Vinci et Engie, avec 10 000 recrutements annoncés, qui distancent Bouygues (8 542 futures embauches). EDF, qui renforce ses équipes à hauteur de 6 000 personnes, contre 3 850 en 2019, se place, quant à lui, en sixième position.

Dans le secteur automobile, le groupe PSA compte attirer 1 300 employés, tous en CDI (Renault n’a pas communiqué ses prévisions). Saint-Gobain se replie quelque peu en passant à 3 800 recrutements contre 4 500 en 2019, Safran se renforce, passant de 2 500 en 2019 à 3 300 en 2020.

Dans le numérique et l’ingénierie, si Segula Technologies réduit un peu la voilure avec 2 000 recrutements contre 2 200 pour l’exercice précédent, CapgeminiAlten et Altran, tendent, eux, à intensifier leurs embauches. Les cabinets de conseil et services financiers, comme KPMG et EY, demeurent stables, mais Deloitte enregistre une baisse (1 350 contre 2 500 en 2019).

Notre enquête confirme la vitalité du recrutement pour 2020 et annonce une année fructueuse pour l’emploi des cadres.

Méthodologie  : Enquête réalisée par Éric Coder du 18 au 28 novembre 2019, à partir d’un questionnaire élaboré par "L’Usine Nouvelle" et envoyé à près de 700 entreprises de l’industrie, des services à l’industrie et du numérique.

 

Espace Entreprises          Espace Candidats

 


 

https://www.usinenouvelle.com/article/decouvrez-les-entreprises-qui-recrutent-en-2020-plus-de-169-000-postes-a-pourvoir.N921394

Vous accompagne pour vos missions

 

 

 

 

danem people FRANCE

Vous accompagne pour vos missions de

recrutement de profils ETAM, cadres et dirigeants, dans les domaines de

l’Ingénierie et IT & Digital

partout en France.

 

Nous contacter